TERRES DE LOIRE : SUIVEZ LES ÉVÉNEMENTS DE VOTRE RÉGION

Témoignages d'Abraysiens
Des acteurs de la vie locale de Saint-Jean-de-Braye apportent leur témoignage et leur vision du projet de Ville en transition. ...Lire la suite...
Concertation : un vrai forum régional

Budget participatif à Orléans, ateliers de travail urbain à saint-Jean-de-Braye, concertation autour de la mobilité douce à Beaugency ou de l'agenda 21 à...

Lire la suite...
Des familles orléanaises en plein défi alimentaire

Depuis septembre dernier, et jusqu’au 17 juin prochain, treize familles de l’agglomération d’Orléans participent à une expérience autour de leurs modes de...

Lire la suite...
Deux peintres sous les songes à l’atelier Couleur 136

A l’atelier Couleur 136, à Orléans, Béatrice Grebot et Leena Noux préparent activement « Sous les songes », exposition qui se tiendra du 16 au 25 février au château...

Lire la suite...
En bonne compagnie d’Effigie(s)

Il n’est pas toujours si évident de distinguer ce qui relève de notre pur libre-arbitre de ce qui semble découler d’une inconsciente prédétermination, les instants...

Lire la suite...

Concertation : un vrai forum régional

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans SOCIETE

Budget participatif à Orléans, ateliers de travail urbain à saint-Jean-de-Braye, concertation autour de la mobilité douce à Beaugency ou de l'agenda 21 à Cléry-Saint-André, les collectivités de toutes tailles montrent de réels efforts de transformation de la manière de faire de la politique, de gérer la vie de la cité. La Région Centre - Val de Loire modifie elle-aussi profondément sa façon de faire, à travers la mise en place d'un dispositif de démocratie permanente extrêmement vertueux. Après le lancement du Lab' des initiatives, l’Hôtel de région s’est transformé jeudi 15 février en une sorte de vaste agora, à l’occasion de l’Atelier 360° du bassin de vie d’Orléans, organisé dans le cadre de la Grande concertation sur le Schéma Régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires, dit aussi SRADDET.

Il faut reconnaître à la région d’user ici d’une méthode réellement citoyenne, moderne et anti technocratique pour nourrir une réflexion majeure pour tous les habitants du territoire, résumée par Philippe Fournié, vice-président de la Région délégué aux transports et à l’intermodalité : « C’est une démarche vraiment participative. On vous demande de partir d’une feuille blanche pour recueillir vos idées. »

« L’alerte » Roger Toulouse

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans CULTURE

Peintre, dessinateur, illustrateur, sculpteur et poète, Roger Toulouse est né à Orléans le 19 février 1918. Pour marquer ce centenaire, l’association des Amis de Roger Toulouse et la Ville d’Orléans proposent une rétrospective regroupant une centaine d’œuvres provenant du musée des Beaux-arts et d’autres prêteurs publics et privés.

L’artiste précoce est rapidement repéré par le poète Max Jacob (portrait ci-contre, 1961), qui lui ouvre les portes des galeries parisiennes, où ses œuvres se retrouvent aux côtés de celles de Derain, Ernst ou Miro. Après la Seconde Guerre mondiale et ses tragédies, notamment l’arrestation et la mort de son ami Max Jacob, Roger Toulouse revient à Orléans. Il délaisse la représentation de personnages réels ou imaginaires (« Le jeune homme au foulard rouge »).

Les good vibes des lycéens de Monod

Écrit par Christophe Doumerg le . Publié dans SOCIETE

Depuis ce lundi, et ce jusqu’au vendredi 16 février, le lycée Jacques-Monod de Saint–Jean-de-Braye accueille sa propre radio, radio « Monozer » , qui émet sur 98.7 FM ! Pas moins de 400 élèves et une trentaine d’enseignants et de membres de l’équipe éducative sont mobilisés depuis l’été dernier pour proposer aux auditeurs pendant cinq jours une programmation forte et alléchante.

Quelle action pour les publics les plus marginalisés ?

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans SOCIETE

« D’ici la fin de l’année, je ne veux plus personne dans la rue, dans les bois. » Si le président de la République Emmanuel Macron n’avait pas lancé cette sentence en juillet 2017, les services de l’État seraient-ils aussi attentifs au devenir des personnes qui ne rentrent pas dans les statistiques des hébergements d’urgence ? La centaine de places complémentaires aux 860 places d’hébergement pérennes dans le Loiret auraient-elles été débloquées depuis le mois de novembre ? Nathalie Costenoble, secrétaire générale adjointe de la préfecture, serait-elle venue, mercredi matin, retrouver l’Accompagnement des maraudes des équipes mobiles sociales (Aidaphi) à l’occasion d’une tournée ?

Trois cœurs au coin d'une rue

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans SOCIETE

Au lendemain du reportage effectué en matinée dans une commune de l’agglomération orléanaise et en bords de Loire, auprès des travailleurs sociaux de l’Aidaphi et à propos des personnes sans-abris, j’ai croisé, hier soir, devant la cathédrale d’Orléans, une équipe des Restaurants du Cœur effectuant sa maraude. L’occasion de compléter cette première approche par les témoignages de trois bénévoles, qui vont au contact d’hommes et de femmes dans une situation de précarité extrême, à la rue.

Suivez-nous sur Facebook

Suivez nous sur Twitter

Feuilletez tous nos numéros