TERRES DE LOIRE : SUIVEZ LES ÉVÉNEMENTS DE VOTRE RÉGION

L'association Takassime danse orientale vous présente son prochain événement :

...

Exposition temporaire

Du 13 avril au 31 août 2018

Au musée de la marine de Loire

...

A l’atelier Couleur 136, à Orléans, Béatrice Grebot et Leena Noux préparent activement « Sous les songes », exposition qui se tiendra du 16 au 25 février au château...

Depuis septembre dernier, et jusqu’au 17 juin...

Trop de morts sur les routes du Loiret

Écrit par Rédaction Terres de Loire le . Publié dans SOCIETE

Le préfet en appelle à la responsabilité des usagers de la route ! Il y a trop de morts sur les routes du Loiret. Le préfet du Loiret appelle tous les usagers de la route à adopter une conduite responsable et respectueuse du code de la route. Il tient à rappeler combien chaque accident est une onde de choc qui a de nombreuses répercussions, et pour longtemps, sur les vies de nos familles, de nos amis, et de nos proches.

Afin de lutter contre le relâchement des comportements à l’origine de la forte hausse de la mortalité routière constatée de janvier 2018 à ce jour (23 tués contre 11 pour la même période en 2017), Jean-Marc Falcone en appelle à une prise de conscience des usagers de la route et rappelle que « chacun est responsable de sa vie et de celle des autres ».

JiSun lit Beaugency

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans CULTURE

Steps (Sous le pont), JiSun LEE, 2018, photographie numérique Son doigt comme une caresse du paysage, comme un personnage déambulant dans le territoire. JiSun Lee s’est baladée dans les rues balgentiennes six semaines en tout, entre novembre 2017 et février 2018. L’association Valimage l’accueille alors en résidence, dans le cadre de sa manifestation « Ardelim », les rencontres des arts de l’image fixe et animée. L’œuvre photographique et vidéo que l’artiste plasticienne a créée sera exposée du 18 mai au 30 juin, à l’espace Agora de Beaugency.

Aucun obstacle ne résiste à l’Aroo-Arena, près de Tours

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans SOCIETE

« Aroo, Aroo ! » Sont-ce les 300 combattants spartiates qui lancent leur fier cri de guerre à l’innombrable armée perse qui les menace ? L’entrée du défilé des Thermopyles se trouve-t-elle à Saint-Cyr-sur-Loire, à proximité de Tours, en Indre-et-Loire ? Certes, non, mais ici, au bout de l’allée de la ferme de la Rabelais, derrière une vaste zone d’activités, dans un terrain défriché bordé par les bois, un parcours d’obstacles attend désormais les sportifs de tous niveaux et leurs chants de bataille de tous poils.

Les Nuits de Sologne au grand galop

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans CULTURE

Les obstacles ont été nombreux sur la route des Nuits de Sologne. Mais l’association les a tous surmontés pour proposer à nouveau son spectacle pyrotechnique le premier samedi de septembre. D’ici là, quel défi ! Comme l’annonce Gérard Monchaux, l’un des membres fondateurs et trésorier : « Ce que l’on a fait en quinze ans, on doit le refaire en six mois ! »

Des moutons et des hommes en zone urbaine

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans NATURE

Voilà une petite semaine que les riverains et les clients du magasin Botanic, à Orléans, aperçoivent dix moutons paître dans le bassin d’assainissement de la fosse Bénate. Cette opération de pâturage vise d’une part à entretenir cet espace tout en préservant la biodiversité et d’autre part à ouvrir une zone urbanisée à la nature. Aux cinq brebis et cinq agneaux installés ici par l’association la Moutonte de maintenir relativement propre cette friche de 12 000 m².

La citoyenneté tient dans un café

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans SOCIETE

Les habitants de Lailly-en-Val investis au sein de l’(H)amac montrent depuis sept ans l’attachement qu’ils portent à leur commune et leur capacité à favoriser le lien social à travers des rendez-vous artistiques inscrits dans les saisons culturelles du territoire. Le fonctionnement de cette association est similaire à celui d’une Amap et vise également à rapprocher le producteur - l’artiste - du consommateur - le public.

La fête des Duits, en toute liberté

Écrit par Olivier Rigaud le . Publié dans CULTURE

Passants et artistes, citoyens et créateurs, tous sont appelés à vivre la fête des Duits à Orléans, mi-août, en pensant, en vivant, en prônant la liberté ! « Il faut se libérer d’un carcan, d’une habitude conformiste », affirme l’organisateur, Arnaud Méthivier, dit Nano, qui s’interroge en permanence sur sa propre action, sur son environnement, sur les attentes et les besoins du public.

Suivez-nous sur Facebook

Suivez nous sur Twitter

Feuilletez tous nos numéros