Le SAS, à Beaugency

Écrit par Rédaction Terres de Loire.

Après seize années de détention, une femme vit sa dernière nuit dans une cellule dédiée aux « partantes ». Le sas ! Souvenirs, supputations, réflexions, rage, affection, ferveur, hésitations… s’entrechoquent et s’enlacent dans cet ultime espace-temps, précédant le grand saut dans le monde libre.

« Drôle de coin, là, entre deux mondes. La cellule des partantes. Dehors, on dit jamais partante. J'ai lu ce texte et me suis engouffrée dans l'intimité d'une femme qui ressemble... aux femmes... J'ai soulevé l'œilleton pour mieux imprégner mon horizon barricadé des senteurs de vie enfermée. Et je connais ces senteurs ... De la femme à la comédienne, il n'y a qu'un pas, de la comédienne au personnage, il n'y a qu'un pas, du personnage au SAS, il n'y a qu'un pas. Mélange terrible de la normalité qui s'efface pour laisser place au geste "déplacé", au geste coupable, au geste inconcevable. Trouver les limites, les codes, les enjeux d'un personnage tel que la Partante est devenue un challenge pour moi. Elle me ressemble, je lui ressemble, c'est ma frangine. Et nous avons des mots à pleurer, à rire ensemble. Là, dans le SAS... »

Le SAS, vendredi 26 avril à 20h30, au théâtre le Puits-Manu, à Beaugency. Tarifs : 8€ ou 12€. Réserver au 02 38 44 95 95 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Cliquez ou appuyez pour suivre le lien.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Feuilletez tous nos numéros