Le salon du mariage ou l'art de cultiver les stéréotypes de genre

Écrit par Olivier Rigaud.

Je tombe par hasard sur une pub vantant les mérites du salon du mariage qui se tient à Orléans, ce week-end, les 17 et 18 novembre.

Et, comme je cherche systématiquement la petite bêbête, je m’arrête sur quelques lignes annonçant un espace 100% femme (https://www.salon-mariage-orleans.fr/evenement/). C’est-à-dire ?

C’est-à-dire des Rendez-vous de la vente à domicile. Bien entendu, la vente à domicile, c’est pour les femmes. D’abord, elles sont davantage disponibles que les hommes, qui bossent, eux. En plus, elles aiment bien ça, acheter des tas de trucs qu’elles ont déjà. Bon, certes, passons.

Surtout, c’est vrai que préparer son mariage, c’est aussi penser à la suite. Pôle emploi sera donc présent sur un stand pour évoquer ces reconversions indispensables à la femme nouvellement mariée. Comment pourrait-elle continuer à travailler alors qu’elle va devoir s’occuper de son homme, de leurs enfants, et de la maison par-dessus le marché ?

Heureusement, dans cet espace particulièrement bien pensé, des conseils et des outils leur seront présentés sur la puériculture, le rôle principal de LA femme. Mais aussi, eh oui, ça existe encore de nos jours, sur « l’entretien de la maison ». Elles découvriront ici, dans cette zone qui leur est réservée, des « marques qu’on ne trouve pas le commerce », et que nous, les mecs, on ne voudrait surtout pas rencontrer dans notre vie, et encore moins dans notre parcours de futur marié…

Bon allez, j’exagère, j'avoue que j’ai un mauvais esprit, et bien sûr, le mariage c’est trop beau, etc., etc. M'enfin, quand même, non?

  • Feuilletez tous nos numéros