Comité Technique de l’Open Geospatial Consortium (OGC)

Écrit par Communiqué.

Le BRGM et Atos, membres actifs de l’Open Geospatial Consortium (OGC), organisent conjointement le 106ème Comité Technique de l’OGC qui se tiendra au Centre de Conférence d’Orléans, du 19 au 23 mars.

 

L’Open Geospatial Consortium (OGC) est un consortium international qui produit des standards ouverts pour faciliter l’exploitation et l’interopérabilité des données géographiques et favoriser la coopération entre développeurs, fournisseurs de données et de services, et utilisateurs:

http://www.ogcmeet.org/

Ces normes sont élaborées selon un processus consensuel au sein d’une communauté issue de près de 500 organisations (gouvernements, ONG, universités, organismes de recherche et acteurs économiques majeurs tels que Google, Airbus, Oracle, Thales, Atos,…) qui contribuent à spécifier ces standards et les utilisent pour des outils tels Google Earth, InfoTerre ou le Géoportail.

À Orléans, 250 membres de l’OGC seront réunis pour poursuivre leurs travaux dans des domaines tels que la défense, l’agriculture, la météorologie, le développement durable, la ville durable, les transports…

Le BRGM, établissement public de référence dans les applications des sciences de la terre et membre actif de l’OGC depuis 2001, présent au Board de l’OGC, contribue à ces travaux de normalisation dans ses domaines de compétence: géologie, hydrogéologie. Il vient d’initier avec son homologue australien, un nouveau groupe de travail sur les géosciences.

Partenaire de longue date des grandes institutions du spatial européen, Atos investit avec elles dans le développement de plateformes, notamment pour le croisement des données d’observation de la Terre avec des données de sources multiples. L’adoption de standards ouverts pour ces plateformes permettra de créer des services plus pertinents et bénéficiant au plus grand nombre.

  • Feuilletez tous nos numéros