images/banners/bandeaupage/BANDEAUCULTUREtdlcom.jpg

Beaugency : un regard sensible sur le territoire

Écrit par Rédaction Terres de Loire. Publié dans CULTURE

Échanges très fructueux entre le Maire de Beaugency, David Faucon, l’artiste plasticienne invitée en résidence par Valimage, et les responsables de cette association, vendredi soir au théâtre du Puits-Manu.

Claire Willemann a présenté au public son travail et ses intentions de projet, qu’elle mènera du 2 mars au 4 avril 2019. Elle préparera une exposition qui se tiendra à l’église Saint-Etienne du 27 avril au 9 juin, animera des ateliers les 3 et 24 mars, et les 7 et 25 avril, et proposera une soirée projection au Cinéma Le Dunois Beaugency le 21 mars.

  • Centenaire de la Grande Guerre : l’amour malgré tout

    Écrit par Olivier Rigaud. Publié dans CULTURE

    Les Fous de Bassan ! ont proposé vendredi 9 novembre à Beaugency une lecture de la Grande Guerre à travers les mots d’Apollinaire. Mais pas n’importe quels mots. Dans ce second volet du diptyque « Apollinaire, Mes amours : nos cœurs pendent ensemble au même grenadier », les extraits de « Lettres à Lou », « Poèmes à Lou » et « Lettres à Madeleine », dits et joués par Christian Sterne, accompagné par Pascal Ducourtioux, nous donnent à entendre les visions poétiques et coquines de l’artilleur Apollinaire.

  • Tillandsia, solo de danse contemporaine

    Écrit par Olivier Rigaud. Publié dans CULTURE

    Les statuettes d’argile auxquelles elle insuffle la vie sont placées dans des cloches en verre. Dans l’un de ses spectacles elle danse sous une installation blanche qui plane au-dessus d’elle comme une menace*. Dans Tillandsia, création que la chorégraphe orléanaise Anne Perbal présentera à Beaugency le 1er décembre, les quatre personnages qu’elle interprète semblent parfois se battre avec des costumes qui les entravent. Elle dépasse aujourd’hui le thème de la métamorphose, omniprésent dans ses œuvres depuis Phasme, en 2013, ouvrant des pistes vers la multipolarité de nos personnalités, vers une quête de liberté que freinent de nombreuses contraintes.

     

  • Politique de développement du livre et de la lecture en Centre-Val de Loire !

    Écrit par Rédaction Terres de Loire. Publié dans CULTURE

    Signature de la convention 2018-2020 entre la Région, l’État (DRAC) et le Centre National du Livre le mardi 6 novembre à Chartres.

    La Région Centre-Val de Loire, la DRAC, Ciclic et le Centre National du Livre (CNL) ont engagé conjointement en 2014 une politique de développement du livre qui porte à la fois sur la création, la diffusion, l'éducation artistique et culturelle et l’économie du livre, à travers un accord cadre triennal.

  • L’or qu’a Manu

    Écrit par Olivier Rigaud. Publié dans CULTURE

    Un album signé Manu Lorcat est en cours de production au studio Nyima de Saint-Jean-le-Blanc. Rencontre.

    Il a la voix d’une falaise rongée par la houle, le visage d’un marin fouetté longtemps par les vents du large, les pognes épaisses d’un ouvrier à la solde de personne, les mots d’un poète sur la route et la tendresse du rockeur qui tombe le cuir. Il s’appelle Manu Lorcat. Il est parti de la région parisienne, il a fini par atteindre la Sologne via le Canada et une vie aux Antilles plus tard. C’est le hasard qui l’a ramené sur nos terres mais, d’une certaine façon, comme un message caché derrière le texte d’une chanson, c’était écrit.

    Manu fait la connaissance de Pierre Billon, auteur-compositeur, proche de Michel Sardou et Johnny Halliday, en région parisienne, et travaille avec lui pendant deux ans. L’horizon musical étant bouché en France, il part au Canada et lance une carrière qui le mène en Martinique. Une fois sur place, il arrache les cordes de sa guitare, pense faire autre chose « les pieds dans l’eau ». Mais la musique le rattrape, il y joue et chante des reprises pendant vingt-cinq ans.

  • JiSun lit Beaugency

    Écrit par Olivier Rigaud. Publié dans CULTURE

    Steps (Sous le pont), JiSun LEE, 2018, photographie numérique Son doigt comme une caresse du paysage, comme un personnage déambulant dans le territoire. JiSun Lee s’est baladée dans les rues balgentiennes six semaines en tout, entre novembre 2017 et février 2018. L’association Valimage l’accueille alors en résidence, dans le cadre de sa manifestation « Ardelim », les rencontres des arts de l’image fixe et animée. L’œuvre photographique et vidéo que l’artiste plasticienne a créée sera exposée du 18 mai au 30 juin, à l’espace Agora de Beaugency.

  • Le Cinémobile a fait peau neuve

    Écrit par Rédaction Terres de Loire. Publié dans CULTURE

    Le Cinémobile, salle de cinéma itinérante unique en France, sillonne depuis 35 ans la région Centre-Val de Loire pour permettre au plus grand nombre d’avoir accès à une programmation d’actualité et d’animations. Classé art et essai et labellisée jeune public, ce service culturel mobile a séduit 62 325 spectateurs en 2017.

    Il a fait l’objet d’un prêt pour une expérimentation par la Région Ile-de-France pendant l’été 2018. Cet exemple d’aménagement culturel du territoire séduit au-delà de notre territoire ! La Région Centre-Val de Loire a commandé un nouveau Cinémobile qui sillonnera le territoire régional à l’automne 2018. Elle a ainsi voté une subvention de 960 000€ à l’Agence régionale Ciclic pour cette nouvelle acquisition, sur un coût global de 1 086 724€.

  • Chambord dans une superproduction indienne

    Écrit par Rédaction Terres de Loire. Publié dans CULTURE

    Du 2 au 6 octobre 2017, Chambord a accueilli le tournage du dernier film indien du réalisateur Gokul. Intitulé « Junga, », ce film tamoul contient des séquences d'action, de danse et de chant. L'acteur principal est Vijay Sethupathi (https://en.wikipedia.org/wiki/Vijay_Sethupathi), une référence du cinéma indien ; il y joue le rôle d’un parrain de la mafia.

    En 24 heures, la bande annonce du film a été vue par plus de 2 millions d’internautes sur la plateforme Youtube :

  • Le mythe du Minotaure par le Krizo théâtre

    Écrit par Olivier Rigaud. Publié dans CULTURE

    Le Minotaure et le labyrinthe de Dédale, Thésée et le fil d'Ariane, le roi Minos et la reine Pasiphaé... Une tragédie antique revue par le Krizo théâtre, à travers une mise en scène contemporaine - et un jeu d'acteurs physique et intense - signée Christophe Thébault.

     

  • La Région Centre-Val de Loire soutient les musées du territoire

    Écrit par Rédaction Terres de Loire. Publié dans CULTURE

    M. et Mme Maury, imprimeurs à Malesherbes désireux de perpétrer la mémoire de l’Imprimerie, ont acquis en 1996 la collection de Serge Pozzoli, collection qui retrace deux cents ans de l’histoire des presses à imprimer. L’association Artegraf a permis, par la création de ce musée, la mise en valeur et l’accessibilité de cet ensemble d’exception auprès des publics.

  • Feuilletez tous nos numéros