Capricorne asiatique, bilan de la campagne 2016-2017

Écrit par Olivier Rigaud.

La campagne du suivi par grimpage des arbres sensibles au capricorme asiatique a commencé au mois de novembre 2016 et s’achève fin mai 2017.

Dans le Loiret, la zone « infestée » (rayon de 100 mètres autour des arbres contaminés) et la zone tampon (rayon de 2 km), concerne les communes de Gien, Nevoy, Saint- Martin- sur-Ocre et Saint-Gondon.

• 36 000 arbres ont été examinés par les agents de l’office national des forêts, la fédération régionale de lutte contre les organismes nuisibles (FREDON) ou l’agence de l’arbre.

• 278 sont suspects de contamination, 25 arbres sont contaminés de façon certaine et doivent être abattus et détruits. Ces derniers sont situés au cœur du foyer.

50 arbres « sentinelles » ont été implantés au cœur du foyer sur la commune de Gien afin de vérifier l’éradication de l’insecte. Un arbre « sentinelle » attire particulièrement le capricorne asiatique, il est surveillé de façon intensive puis abattu au bout de 2 ans. Des affichettes permettent de les repérer.

  • Feuilletez tous nos numéros