L’agriculture biologique a le vent en poupe

Écrit par Emmanuel Parfait.

Alors que le salon de l’Agriculture s’est conclu à Paris, l’Agence pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique (Agence BIO) vient de publier les données clefs de l’agriculture biologique 2017. Il en ressort que tous les signaux sont au vert : l’agriculture biologique n’est plus à la marge mais bel et bien un véritable secteur d’avenir sur lequel l’agriculture française doit compter.

 

Le bio se développe...

Au 31 décembre 2017, 36 664 agriculteurs sont des producteurs bio (4 900 producteurs de plus, soit une augmentation de 13,6% par rapport à 2016), ce qui correspond 8,3% d’exploitations françaises engagées dans la bio. Les surfaces consacrées à l’agriculture biologique sont estimées à 1,77 millions d’hectares en 2017, ce qui correspond à une croissance de 15% en un an, avec près de 520 000 ha en conversion. Ainsi, 6,5% de la SAU (Surface Agricole Utile) est ainsi consacrée au mode de production biologique.

En région Centre, 1066 producteurs sont recensés, soit une progression de 10,6% entre 2016 et 2017. La consommation de produits biologiques alimentaires des ménages correspondrait à 4% de la consommation alimentaire, soit un marché qui dépasserait 8 milliards d’euros en incluant la restauration hors foyer (7,15 milliards d’euros en 2016)

Le secteur bio demeure le facteur de croissance majeur du secteur alimentaire avec une croissance de +16% en un an. La croissance provient surtout des moyennes et grandes surfaces, +20,5% en 2017, alors que les magasins spécialisés affichent un dynamisme plus modéré.

Feuilletez tous nos numéros