L’agriculture biologique a le vent en poupe - … et a une bonne image auprès du public

Écrit par Emmanuel Parfait.

 

Cette tendance de croissance devrait s’amplifier car, selon un sondage Agence BIO/CSA Research* réalisé en janvier 2018, 85% des Français estiment important de développer l’agriculture biologique, 82% font confiance aux produits bio et plus d’un quart des consommateurs ont l’intention d’augmenter leur consommation de produits bio.

En 2017, plus de 9 Français sur 10 (92%) déclarent avoir consommé des produits biologiques, près des ¾ (73%) consomment bio régulièrement (au moins une fois par mois), 16% en consomment même tous les jours. On constate depuis 2015 une hausse régulière significative de la fréquence de consommation des produits biologiques. Parmi les adeptes du bio, 69% déclarent choisir ce type de produits pour leur santé, 61% pour l’environnement et 60% pour la qualité et le goût.

Cette consommation de produits bio a un impact sur les habitudes d’achats. En effet, 57% des consommateurs bio ont fait évoluer leurs achats quand ils étaient déjà 49% en 2016, et ce sur les dimensions suivantes :

- Ils favorisent les produits de saison (66%) et frais (62%) ;

- Plus de la moitié (55%) achètent davantage de produits biologiques ou évitent le gaspillage ;

- 42% n’achètent pas les mêmes produits qu’avant ou cuisinent davantage ;

- Certains évoquent également la diversification des lieux d’achats (36%), une dépense croissante dans l’alimentation (31%) ou l’achat de produits en vrac (31%).

Même si les grandes et moyennes surfaces alimentaires restent le premier circuit d’achat de produits bio pour près de 8 consommateurs sur 10, les consommateurs bio achètent dans différents lieux d’achats : (32% sur les marchés), 30% fréquentent les magasins spécialisés bio, 26% en achètent chez des artisans (notamment pour la viande), la ferme est fréquentée par 19% de consommateurs bio, le drive est utilisé par 9% des consommateurs.

Le bio a donc le vent en poupe ! Lors de la clôture des Etats Généraux, le Premier Ministre a d’ailleurs annoncé un prochain programme en faveur du développement de l’agriculture biologique, fixant un objectif de 15% de surface agricole utile en 2022.

*Un dossier très complet est consultable sur le site de l’Agence BIO (agencebio.org).

  • Feuilletez tous nos numéros