images/banners/bandeaupage/BANDEAUNATUREtdlcom.jpg

Geovelo : trouver son chemin à vélo

Écrit par Rédaction Terres de Loire.

Depuis son lancement en 2017, Geovelo est devenu l’outil de référence pour circuler à vélo à Orléans Métropole. Cette solution, qui favorise et facilite la circulation cyclable sur notre territoire, permet à tous les cyclistes de calculer un itinéraire adapté à leur pratique, du plus sécurisé au plus rapide.

Deux supports sont accessibles gratuitement : le site internet, qui permet notamment de planifier ses trajets à l’avance, et l’appli disponible sur l’App Store et sur le Google Play Store, qui permet d’être guidé pendant son trajet, comme avec un véritable GPS.

  • Aide à l’achat de Vélo à assistance électrique

    Écrit par Rédaction Terres de Loire.

    A l’heure de la transition écologique et pour faciliter toujours plus les déplacements urbains et la pratique du vélo (dont la part modale, sur notre territoire, est l’une des plus élevées de France avec 5,5% des déplacements effectués à vélo), Orléans Métropole aide ses habitants à investir dans un vélo à assistance électrique.

    Proposé depuis le mois d’octobre 2017, sous la forme d’un « Chèque VAE » (Vélo à Assistance Électrique), ce dispositif était jusqu’ici accessible aux personnes dont le quotient familial CAF est inférieur à 1 200 € / mois. Pour toucher un public plus large et pour offrir aux usagers une alternative cohérente et plus simple à l’aide actuellement proposée par l’État (qui a évoluée au 1er février), Orléans Métropole a choisi de suspendre le dispositif pour mieux le reconduire et l’élargir à partir du 1er mai 2018.

  • Des moutons et des hommes en zone urbaine

    Écrit par Olivier Rigaud.

    Voilà une petite semaine que les riverains et les clients du magasin Botanic, à Orléans, aperçoivent dix moutons paître dans le bassin d’assainissement de la fosse Bénate. Cette opération de pâturage vise d’une part à entretenir cet espace tout en préservant la biodiversité et d’autre part à ouvrir une zone urbanisée à la nature. Aux cinq brebis et cinq agneaux installés ici par l’association la Moutonte de maintenir relativement propre cette friche de 12 000 m².

  • Orléans veut "cultiver " la ville

    Écrit par Rédaction Terres de Loire.

    Dans le cadre de sa stratégie Biodiversité, la Mairie d’Orléans souhaite poursuivre le développement de la nature en ville pour un cadre de vie toujours plus durable, agréable et résilient ; concrétiser des projets novateurs et renforcer la participation des citoyens.

    Après une première édition réussie, en 2017, l’appel à projets « Cultivons notre ville » est renouvelé, en 2018, pour accompagner les Orléanais dans la réalisation de projets de végétalisation ou d’animation de l’espace ou du domaine public.

  • Le guide Michelin distingue Chaumont-sur-Loire

    Écrit par Rédaction Terres de Loire.

    Le domaine de Chaumont-sur-Loire et le château de Brissac ont été récompensés d’une troisième étoile dans le nouveau Guide Vert Michelin, mercredi 28 mars.

    Les bords de la Loire et de ses affluents regorgent d’un patrimoine architectural et culturel unique au monde. Les visiteurs pourront partir à la découverte des Châteaux de la Loire en navigant à bord de vieux gréements ou en longeant le fleuve à vélo. Depuis 1995, un itinéraire, La Loire à vélo est proposé aux cyclistes, soit 800 kilomètres allant de Cuffy (Cher) à Saint-Brévin-les-Pins (Loire Atlantique).

  • Suivez les aventures des balbuzards en direct

    Écrit par Rédaction Terres de Loire.

    L'initiative BalbuCam a consisté à équiper d'une caméra électronique une aire de Balbuzards pêcheurs présente dans un massif forestier privé à Mardié (Loiret) pour filmer en continu la vie de ces rapaces pendant toute leur saison de reproduction ; et à diffuser les images sur Internet pour les faire partager à un large public. Une première en France !

  • Le Graine Centre - Val de Loire : une forêt de belles initiatives

    Écrit par Olivier Rigaud.

    Le 24 mars prochain, l’association Graine Centre – Val de Loire révisera son mode de gouvernance à l’occasion de son assemblée générale. En réfléchissant à une organisation plus horizontale que verticale, ce Réseau régional d’éducation à l’environnement veut mettre davantage  en cohérence son fonctionnement et ses actions.

    Car quand on s’intéresse à ses buts, les mots clés qui apparaissent sont explicites : partage, coopération, solidarité, engagement citoyen, autonomie, respect des autres et du vivant…

  • Des pâtes, des pâtes… oui mais des pâtes de Vitry !

    Écrit par Emmanuel Parfait.

    A Château-Landon, dans le Gâtinais, Delphine, Cédric et Annabelle, valorisent les produits qu’ils cultivent sur leur Ferme de Fontaine. En 2012, alors que leur père prend sa retraite, Delphine et Cédric, décident avec Annabelle, l’épouse de Cédric, de reprendre l’exploitation familiale. Deux objectifs principaux motivent leur reprise : la convertir en agriculture biologique et valoriser les produits. Cette année-là, la ferme familiale et les terres louées représentent à peine 40 ha, une opportunité d’agrandissement s’offre alors à eux.

  • Où la voiture vaut toujours mieux que la nature

    Écrit par Olivier Rigaud.

    La vision apocalyptique du bois de la Comtesse à Saint-Denis-de-l’Hôtel, après le défrichement commandé par le conseil départemental du Loiret, rappelle les images de forêts ravagées par des engins destructeurs à travers la planète. Nous sommes pourtant bien ici en Val de Loire, site classé au Patrimoine Mondial de l’humanité, aujourd’hui.

  • Pollution en bord de Loire : les évolutions

    Écrit par Rédaction Terres de Loire.

    Mise à jour du mercredi 14 mars, 15 heures: Suite à la révélation de pratiques anciennes dans un champ situé sur la commune de Meung-sur-Loire et au bord du fleuve royal, qui consistaient à épandre des déchets dans ou sur la terre (peut-être pour combler des creux?), les institutions semblent s'intéresser de près à cette affaire...

  • Réaménager les carrières : enjeu écologique et économique

    Écrit par Rédaction Terres de Loire.

    En région Centre-Val de Loire, les entreprises de carrières s’engagent dans le réaménagement des sites, après et parfois même pendant l’exploitation des gisements de granulats. Le plus souvent, ces actions sont menées en partenariat étroit avec les ONG.

    Le réaménagement à vocation naturelle n’est pas la seule voie de valorisation des carrières. La restitution des terres, après exploitation, en espace agricole, permet également d’assurer un avenir durable et cohérent aux anciennes exploitations. Ces programmes sont une illustration des actions mises en place par les entreprises de carrières et matériaux de construction en matière de respect de l’environnement.

  • Feuilletez tous nos numéros