TERRES DE LOIRE : SUIVEZ LES ÉVÉNEMENTS DE VOTRE RÉGION

Après plus de dix années de construction, la Belle de Grignon a pris son premier bain populaire samedi 8 et dimanche 9 septembre dans le canal d’Orléans à...

Chantre du progrès et de la liberté, Victor Hugo a été pair de France de 1845 à 1848 puis, sénateur de Paris de 1876 à1885. Dès sa première déclaration à la Chambre des ...

Les habitants de Lailly-en-Val investis au sein de l’(H)amac montrent depuis sept ans l’attachement qu’ils portent à leur commune et leur capacité à favoriser le...

A l’atelier Couleur 136, à Orléans, Béatrice Grebot et Leena Noux préparent activement « Sous les songes », exposition qui se tiendra du 16 au 25 février au château...

« La région Centre-Val de Loire n’a pas vocation à devenir la poubelle nucléaire de la France »

Écrit par Communiqué le . Publié dans Opinions

La presse nationale comme régionale a largement relaté ces derniers jours qu’un projet de création d’une piscine d’entreposage de déchets nucléaires serait en préparation au plan national, et qu’à ce titre, notre belle région classée au patrimoine mondial par l’UNESCO serait désignée comme potentiel site d’installation de ce futur équipement.

Interrogés sur ce projet, l’ensemble des élus locaux découvrent avec stupeur cette éventualité sans qu’à aucun moment un débat pourtant nécessaire et légitime n’ait été engagé pour évoquer les questions relatives au devenir énergétique de notre région dans le cadre du mix énergétique annoncé par Nicolas Hulot, Ministre de la transition énergétique et solidaire il y a quelques mois. Au-delà, un tel projet pose légitimement des questions en matière d’impact socio-économique, de sécurité, de risque sanitaire et de santé.

 

C’est pourquoi François Bonneau, Président de la Région Centre-Val de Loire, proposera à l’ensemble des groupes politiques et des élus régionaux de montrer leur totale opposition au projet de création d’une piscine d’entreposage de déchets nucléaires en région Centre-Val de Loire lors de la prochaine session plénière du conseil régional le 21 février prochain.

Pour le Président de Région, « les révélations faites par la presse sur ce dossier sont graves et méritent que nous unissions toutes nos forces, au-delà de nos clivages politiques, pour refuser ensemble que notre région, classée au patrimoine mondial par l’UNESCO ne devienne la poubelle nucléaire de la France. Je proposerai que nous soyons reçus dans les meilleurs délais par le Ministre de la transition écologique et solidaire pour lui signifier notre absolue opposition à ce projet. Au-delà, je demanderai à ce que nous disposions de tous les éléments de la part d’EDF comme de l’Autorité de Sécurité Nucléaire. Enfin, j’engagerai toutes les collectivités infrarégionales – départements, communes, intercommunalités et Pays – à prendre part à une démarche collective, car dans un dossier tel que celui-ci, il nous faut être forts et unis pour peser sur des décisions nationales particulièrement menaçantes ».

  • Suivez-nous sur Facebook

    Suivez nous sur Twitter

    Feuilletez tous nos numéros