Centre-Val de Loire noté « AA » avec perspective stable - Dépenses / Gestion de la Dette

Écrit par Rédaction Terres de Loire. Publié dans SOCIETE

 

Dépenses / Gestion de la Dette

En matière de dépenses, les équipes dirigeantes conservent certaines marges de manœuvre à travers un contrôle accru et des arbitrages constants entre les différents postes de dépenses. Cela permettra d’atténuer, au moins en partie, la croissance attendue des dépenses obligatoires (transports régionaux, formation professionnelle).

Les dépenses d’investissement devraient atteindre 340 millions d’euros par an en moyenne d’ici 2021 (fonds européens et trains d’équilibre du territoire compris) compte tenu de la volonté de la région de maintenir un niveau constant d’effort tout au long du mandat actuel. Cela représente une hausse de 30 millions d’euros par an par rapport à 2013-2017. La capacité d’autofinancement avant amortissement de la dette devrait se maintenir autour de 85% sur 2018-2021 (2017 : 93%), entraînant une hausse de l’encours de dette.

L’endettement de la région (en incluant les deux crédits-baux) devrait atteindre 1,1 milliard d’euros d’ici 2021 (2017 : 0,9 milliard d’euros) et se rapprocher des 8 ans d’épargne brute (2017 : 5 ans).

La couverture du service de la dette par l’épargne de gestion devrait se maintenir au-dessus de 2 fois d’ici 2021 (2017 : 2,7 fois).

Feuilletez tous nos numéros